Logiques et contradictions internationales dans le champ du SIDA au Cameroun

La lutte contre le SIDA au Cameroun est depuis un peu moins de quinze ans un champ international de coopration o se confrontent plusieurs logiques. C’est un tat en cours de ‘dstatisation’ que revient la responsabilit de mettre en oeuvre une politique publique inspire et propose par l’OMS: le Programme national de lutte contre le SIDA (PNLS), cr en 1987. Les motivations des acteurs et des groupes en prsence transforment des rapports internationaux en rseaux transnationaux. Entre les institutions internationales et le ‘grand public’, l’tat tente de contrler des logiques dont chaque niveau suggre des intrts diffrents et ‘pragmatiques’. L’imbrication et le processus de reproduction des enjeux internationaux et locaux, respectivement, manifestent des dynamiques lies la crise de l’tat. Au sein de ces contradictions, on assiste l’mergence d’une socit dite ‘civile’ dont la composition relve d’abord de l’action des agents biomdicaux de l’tat et, ensuite, de l’apparition de nouveaux acteurs sociaux promus et motivs par les ressources internationales lies la lutte contre le SIDA. Bibliogr., notes, rf., rs. en franais (p. 178-179) et en anglais (p. 182-183).

Title:Logiques et contradictions internationales dans le champ du SIDA au Cameroun
Author: Eboko, Fred
Year:1999
Periodical:Autrepart
Issue:12
Pages:123-140
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subject:AIDS
Abstract:La lutte contre le SIDA au Cameroun est depuis un peu moins de quinze ans un champ international de coopration o se confrontent plusieurs logiques. C’est un tat en cours de ‘dstatisation’ que revient la responsabilit de mettre en oeuvre une politique publique inspire et propose par l’OMS: le Programme national de lutte contre le SIDA (PNLS), cr en 1987. Les motivations des acteurs et des groupes en prsence transforment des rapports internationaux en rseaux transnationaux. Entre les institutions internationales et le ‘grand public’, l’tat tente de contrler des logiques dont chaque niveau suggre des intrts diffrents et ‘pragmatiques’. L’imbrication et le processus de reproduction des enjeux internationaux et locaux, respectivement, manifestent des dynamiques lies la crise de l’tat. Au sein de ces contradictions, on assiste l’mergence d’une socit dite ‘civile’ dont la composition relve d’abord de l’action des agents biomdicaux de l’tat et, ensuite, de l’apparition de nouveaux acteurs sociaux promus et motivs par les ressources internationales lies la lutte contre le SIDA. Bibliogr., notes, rf., rs. en franais (p. 178-179) et en anglais (p. 182-183).