Les problmes de l’opposition

Depuis deux ans, les polices nationales du continent noir ont officiellement rprim ou avou douze ou treize tentatives de subversion. Lwame Nkrumah au Ghana, Skou Tour en Guine, Tubman au Libria, Lopold Senghor au Sngal, Houphout-Boigny en Cte-d’Ivoire, Modibo Keita au Mali, Ahidjo au Cameroun et Franois Tomablbaye au Tchad ont d, chacun son tour, djouer quelque complot. Au Congo-Brazzaville, l’abb Fulbert Youlou a mme succomb devant les mcontents. L’pidmie s’attaque indiffrement a tous les pays, qu’ils appartiennent l’UAM ou au dfunt Groupe de Casablanca, a ‘l’Afrique moderne’ ou ‘l’Afrique rvolutionnaire’. Cette rptition montre donc qu’il ne s’agit pas d’un problme de tendance, mais d’un mal propre a l’ensemble des jeunes Etats indpendants.

Title:Les problmes de l’opposition
Author:Comte, G.
Year:1963
Periodical:France-Eurafrique: la tribune libre des deux continents
Volume:15
Issue:145
Pages:21-23
Language:French
Geographic term:Africa
Subject:opposition parties
Abstract:Depuis deux ans, les polices nationales du continent noir ont officiellement rprim ou avou douze ou treize tentatives de subversion. Lwame Nkrumah au Ghana, Skou Tour en Guine, Tubman au Libria, Lopold Senghor au Sngal, Houphout-Boigny en Cte-d’Ivoire, Modibo Keita au Mali, Ahidjo au Cameroun et Franois Tomablbaye au Tchad ont d, chacun son tour, djouer quelque complot. Au Congo-Brazzaville, l’abb Fulbert Youlou a mme succomb devant les mcontents. L’pidmie s’attaque indiffrement a tous les pays, qu’ils appartiennent l’UAM ou au dfunt Groupe de Casablanca, a ‘l’Afrique moderne’ ou ‘l’Afrique rvolutionnaire’. Cette rptition montre donc qu’il ne s’agit pas d’un problme de tendance, mais d’un mal propre a l’ensemble des jeunes Etats indpendants.