Dgradation des terres et des milieux de production en Afrique tropicale humide

L’Afrique tropicale humide prsente des densits de population extrmement variables selon les rgions et les systmes d’exploitation. Or le phnomne de la dgradation des sols par la culture traditionnelle itinrante et par l’levage transhumant observ dans de nombreux endroits n’est pas ncessairement en relation directe avec le taux d’occupation des sols. L’auteur analyse les processus de dgradation du milieu de production en rappelant les tapes qui ont conduit l’agriculteur du nomadisme cultural l’infertilisation des sols et celles qui ont prvalu la progression constante des leveurs nomades vers les savanes toujours plus au sud. Si les solutions aux problmes techniques passent obligatoirement par un changement radical des modes de culture allant vers la sdentarisation et la fertilisation via le couple culture-levage et par un mode raliste de gestion des pturages, ces changements doivent aussi tre accompagns d’une transformation radicale dans le soutien et l’accompagnement des communauts rurales; cela passe ncessairement par une plus grande participation accepte par les agriculteurs. Les terrains d’observation concernent la Rpublique centrafricaine, la Rpublique dmocratique du Congo, la partie sud du Tchad, la partie nord de la Tanzanie, le Cameroun, le Kenya, le Rwanda et le Burundi. Bibliogr., notes, rs. en anglais, en franais et en nerlandais. [Rsum extrait de la revue]

Title:Dgradation des terres et des milieux de production en Afrique tropicale humide
Author: Mathieu, Clment
Year:2007
Periodical:Bulletin des sances = Mededelingen der zittingen
Volume:53
Issue:3
Pages:319-334
Language:French
Geographic term:Subsaharan Africa
Abstract:L’Afrique tropicale humide prsente des densits de population extrmement variables selon les rgions et les systmes d’exploitation. Or le phnomne de la dgradation des sols par la culture traditionnelle itinrante et par l’levage transhumant observ dans de nombreux endroits n’est pas ncessairement en relation directe avec le taux d’occupation des sols. L’auteur analyse les processus de dgradation du milieu de production en rappelant les tapes qui ont conduit l’agriculteur du nomadisme cultural l’infertilisation des sols et celles qui ont prvalu la progression constante des leveurs nomades vers les savanes toujours plus au sud. Si les solutions aux problmes techniques passent obligatoirement par un changement radical des modes de culture allant vers la sdentarisation et la fertilisation via le couple culture-levage et par un mode raliste de gestion des pturages, ces changements doivent aussi tre accompagns d’une transformation radicale dans le soutien et l’accompagnement des communauts rurales; cela passe ncessairement par une plus grande participation accepte par les agriculteurs. Les terrains d’observation concernent la Rpublique centrafricaine, la Rpublique dmocratique du Congo, la partie sud du Tchad, la partie nord de la Tanzanie, le Cameroun, le Kenya, le Rwanda et le Burundi. Bibliogr., notes, rs. en anglais, en franais et en nerlandais. [Rsum extrait de la revue]